Header image alt text

La Réunion

Découverte de l'île Intense

Pour concocter de délicieux amuse-bouches typiquement réunionnais, le beignet de boulette de fruit à pain à la morue s’avère être un choix très judicieux. A préparer sans aucune hésitation.

Le fruit à pain est également connu sous le nom de fruit du jacquier. Pour bien choisir un fruit à pain mûr, préférez-le avec la sève laiteuse blanchâtre qui coule sur la peau du fruit à pain.

Une fois que vous avez bien fait le choix de votre fruit à pain, il est maintenant grand temps de préparer les différents ingrédients.

  • Un fruit à pain entier,
  • 300 g de morue,
  • 100g d’oignons verts,
  • 50g de persil,
  • des piments verts,
  • de la farine,
  • du sel,
  • du poivre

 

Préparation :

boulette de fruits à pain à la morue

boulette de fruits à pain à la morue

Faites cuire à la vapeur la chair du fruit à pain préalablement pelé et découpé en morceaux.

Une fois la chair bien tendre, retirez-la du feu et pressez-la au moulin à légumes.

Maintenant, émiettez la chair de la  morue blanchie une ou deux fois, puis défaite de sa peau et de ses arêtes.

Dans un grand saladier, mélangez la purée de fruit à pain, les miettes de morue, les oignons verts, le persil et les piments verts finement hachés,  pour obtenir une pâte. Assaisonnez de sel et de poivre.

Façonnez des boulettes avec cette pâte. Roulez les boulettes dans la farine, puis faites frire.

Durant la friture, veillez à ce qu’il y ait un grand bain d’huile pour que les boulettes roulent dedans, dorent bien sans prendre l’huile.

Enfin, n’oubliez pas d’égoutter les boulettes.

Servez les boulettes de fruit à pain à la morueavec un rougail ou une salade verte.

La fête des mères approche à grand pas. Quoi de mieux que de préparer une bonne cuisine ? En guise de dessert, on mise pour un succulent bonbon au miel, un dessert gourmand et typiquement réunionnais.

miel

Pour 8 personnes, vous avez besoin de :

  • 250 gr de farine ou de crème de riz,
  • 200 gr de sucre,
  • 200 gr de miel,
  • 100 gr de farine de blé,
  • 10 gr de levure chimique,
  • 1 gousse de vanille,
  • 1 pincée de sel

Prenez un saladier dans lequel vous allez verser la farine bien tamisée, la levure et le sel. Ajoutez de l’eau et fouettez légèrement jusqu’à fluidité de la pâte. Veillez à ce que cette dernière ne soit ni trop épaisse, ni trop liquide.

Attendez un temps de repos d’une heure ou plus. Dans l’idéal, laissez reposer 48 heures.

Dans une casserole, mélangez le miel, le sucre, la gousse de vanille préalablement fendue. Rajoutez 60 cl d’eau. Mettez sur feu doux et attendez que la préparation réduise de moitié. Laissez au repos, le temps que la préparation refroidisse.

Dans un bain de friture, versez la pâte de façon à avoir une forme spirale. Laissez frire jusqu’à dorure. Puis égouttez.

Ensuite, versez les bonbons chauds (veillez bien à ce qu’ils soient encore chauds) dans la préparation de sirop de miel pour qu’ils s’y imprègnent. Une fois les bonbons bien trempés, sortez-les du sirop et égouttez-les.

Servez immédiatement.

De passage à Bras-Panon ? Faites un tour à l’Auberge Chez Lucinda où l’on vous concocte une cuisine typiquement réunionnaise au feu de bois. La spécialité de l’auberge ? Le rôti de sanglier, une meilleure opportunité pour se réunir autour d’une table en famille, entre amis ou entre collègues !

 

rôti de sanglier

rôti de sanglier

Bonbon manioc piment salé, gratin chouchou ou encore carry ti-jacques, cari de pintade, de poulet et même de sanglier (pour ceux qui n’y ont pas encore gouté), tous ces savoureux plats, qui dans la plupart des cas sont préparés à base des produits issus de l’exploitation agricole familiale, sont spécialement cuits au feu de bois.

 

Outre la mythique cuisine de l’Auberge, Chez Lucinda propose également une visite de sa ferme à ses hôtes. Pour le plaisir des marmailles, faites-leur découvrir les animaux de la ferme, comme la pintade, le cabri, le sanglier ou encore la caille.

Manger végétarien est une manière de manger sainement. Si vous aussi, vous voulez essayer la cuisine végétarienne, misez pour cette recette typiquement réunionnaise qui allie saveur et santé.

Vous n’êtes pas toujours obligé de préparer votre cari avec de la viande. Si vous voulez vous initier au régime végétarien, optez pour cette recette de cari végétarien.

 

Ingrédients :

manger végétarien

manger végétarien

Pour 6 personnes, vous avez besoin de :

  • 1 patate douce de grande taille,
  • quelques bouquets de chou-fleur,
  • 1 tomate de taille moyenne,
  • du pois chiche en conserve,
  • 1 tasse de pois verts,
  • 2 oignons de taille moyenne,
  • 1 c. à s. de gingembre haché,
  • 1/2 tasse de bouillon de légumes,
  • jus d’un demi-citron,
  • 1 tasse de lait de coco,
  • 2 c. à s. de poudre de cari,
  • 4 clous de girofle,
  • 1 bâton de cannelle,
  • 1/2 c. à c. de piment de Cayenne,
  • 1 c. à s. de beurre,
  • sel,
  • sucre,
  • poivre
  • l’huile.

 

Préparation :

Dans une poêle, sautez les oignons et la patate douce dans l’huile. Attendez deux minutes avant d’ajouter le chou-fleur. À l’aide d’une louche en bois, remuez énergiquement.

Dans une tasse, mélangez les épices (cari, girofle, cannelle, piment de Cayenne, sel et poivre). Mélangez vigoureusement pendant 30 secondes avant d’en saupoudrer la patate douce et les oignons. Puis ajoutez la tomate, le bouillon de légumes, les pois chiches, le jus de citron et le sucre. Couvrez et laissez cuire sur feu doux pendant environ 10 minutes le temps que l’eau de cuisson soit réduite. Remuez fréquemment en veillant à ce que les légumes soient bien tendres.

Une fois que les légumes sont cuits, ajoutez les petits pois verts, le lait de coco et le beurre. Remuez jusqu’à ce que le beurre se fonde complètement. Puis retirez du feu.

Servez avec du riz.

Pour la Saint-Valentin, vous avez décidé de rester chez vous pour concocter une recette gourmande et aphrodisiaque pour votre moitié ? Ci-après une recette de cari poisson Légine pour à la fois raviver vos papilles et booster votre libido.

 

 

épices

épices

Ingrédients pour 2 personnes

  • 300 g de filet de légine
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 3 g de gingembre
  • du piment ou du piment vert
  • 1/4 de c. à c. de curcuma
  • 1 branche de thym
  • 1 tige d’oignon vert
  • de l’huile
  • et de la fleur de sel ou du sel fin

 

Préparation

  • Nettoyer la légine en veillant à ce qu’elle ne s’abîme pas.
  • Mettre un peu d’huile et le filet de légine dans une poêle, chaque côté pendant 5 minutes. Une fois ce délai dépassé, réserver la légine sur une assiette et laisser le suc de cuisson dans la poêle.
  • Sachant que la légine est très fragile, il faut veiller à ce qu’elle ne s’abîme pas en cours de cuisson en la retournant.
  • Mijoter l’oignon haché, le thym, l’ail et le gingembre haché jusqu’à rougissement. Verser ensuite la tomate, le curcuma, la fleur de sel et attendre jusqu’à ce que la sauce soit dorée.
  • Une fois la sauce dorée, verser la légine bien frit et le suc de cuisson. Mettre un couvercle et laisser mijoter quelques minutes.
  • Rajouter ensuite le piment pilé et une verre d’eau. Mettre à nouveau un couvercle et laisser mijoter quelques minutes.

 

A la Réunion, le cari se déguste avec du riz, de l’achard aux citrons pimentés ou du rougail au piment.

Pour la Saint-Valentin, privilégiez les épices dans votre recette. Elles sont réputées aphrodisiaques. Toutefois, prenez garde à la quantité de piment pour que votre recette ne soit pas trop piquante.

Pour les Réunionnais, le safran pays n’est autre que le curcuma. D’une couleur jaune, la poudre de safran pays est un incontournable de la cuisine réunionnaise. Elle donne aux plats créoles toute sa saveur et sa couleur.

 

Curcuma

Le safran pays a débarqué à la Réunion avec les engagés indiens, vers la moitié du XIXème siècle. Depuis, sa culture s’est implantée sur la plaine des Grègues où, si l’on en croit les habitants, on y produit les meilleurs safrans pays. D’ailleurs, d’après ces derniers, la plaine des Grègues s’avère être le paradis du curcuma.

 

Les multiples vertus du safran pays

Le safran pays n’est pas seulement utilisé dans la cuisine. Il est aussi utilisé dans la teinture. Par ailleurs, beaucoup de réunionnais l’utilisent également dans le traitement des affections de la peau et des nausées prénatales.

 

Fabrication du safran pays

Mais avant de devenir la poudre que vous achetez chez votre épicier, le safran pays passe par un long chemin. Le curcuma dérive de la racine de sa plante, plus exactement de la racine-mère. Cette racine est préparée avant d’être hachées en fines lamelles puis asséchées au soleil. Les fines lamelles sont enfin broyées au moulin pour être moulu afin d’obtenir la poudre de safran pays.

Les fêtes de fin d’année ne sont plus loin. Il est grand temps pour vous de choisir les recettes pour les festivités. Voici donc une idée de plat créole de crevettes sautées au paprika pour épater les papilles gourmandes.

Paprika

La cuisine créole ne se sépare jamais d’épices aux multiples saveurs. Et nous ne nous en priverons pas pour les fêtes. Pour cette recette, nous allons utiliser le paprika pour relever le goût des crevettes.

Ingrédients :
Pour 4 personnes, il vous faut :
- des crevettes roses,
- un poivron rouge,
- un poivron vert,
- un oignon,
- 6 tiges de ciboulettes,
- 2 cuillères à café de paprika,
- une cuillère à soupe d’huile,
- du sel

Préparation :

  • Préparez les poivrons en les nettoyant et en les épépinant avant de les couper en dés.
  • Puis préparez les oignons et les pelant et en les éminçant.
  • Prenez maintenant les ciboulettes, et ciselez-les.
  • Préparez l’huile dans une sauteuse et chauffez à feu modéré. Faites-y revenir les poivrons et les oignons.
  • Ajoutez les crevettes avec les poivrons et les oignons et laissez sauter quelques minutes. Saupoudrez le tout, toujours sur le feu, de paprika.
  • Rajoutez le sel.
  • Présentez les crevettes dans les assiettes et éparpillez les ciboulettes.
  • A savourer chaud.

Vous pouvez également rajouter d’autres légumes comme des courgettes et des carottes aux ingrédients. Pour que ceux-ci soient bien croquants, faites-les sauter après les crevettes.

Le fruit à pain doit sans doute son nom grâce à sa chair au goût pareil que celui du pain. Riche en glucides et très nourrissant, le fruit à pain est préparé dans la cuisine réunionnaise en chips, en croquette, en beignets, en soufflés, en beignets et en gâteau. Ci-après la recette du gâteau de fruit à pain à la vanille en guise de dessert.

 

Gâteau de fruit à pain

Pour 6 personnes, il vous faut :

  • la moitié d’un fruit à pain,
  • 3 œufs,
  • 125 g de beurre mou,
  • la moitié d’un sachet de levure,
  • du lait concentré non sucré,
  • 135 g de sucre,
  • la moitié d’une gousse de vanille

 

Préparation :

  • Facile de préparation, le gâteau de fruit à pain vous demande 20 minutes de préparation et 20 autres minutes de cuisson dans un four préchauffé à 150°C.
  • Avant de préparer les ingrédients, préchauffez le four à 150 ° C.
  • Pour choisir le fruit à pain, optez pour celui dont la peau présente des alvéoles aux points noirs bien visibles. Enlevez alors la peau du fruit à pain et la partie centrale non comestible. Coupez ensuite la chair en petits morceaux.
  • Dans un mixer, versez les morceaux de fruit à pain et le beurre puis mixez. Avant que la préparation ne soit réduite en pâte, versez les œufs, le sucre puis reprendre le mixage. Attendez quelques instants de mixage avant de rajouter dans le mélange le lait concentré ainsi que la levure et les grains de vanille retirés de leur gousse.
  • Lorsque la préparation donne enfin une pâte de gâteau, elle est prête pour la cuisson. Répartir les pâtes dans des moules de muffins. Faites cuire les petits gâteaux dans le four préchauffé à150°C pendant 20 minutes. Laissez tiédir avant de servir.

 

Le saviez-vous ?

L’arbre de fruit à pain peut atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur. Un arbre peut produire jusqu’à 150 fruits dont le plus gros peut atteindre les 2 kg.

Grâce à sa vertu très nourrissante, un (1) fruit à pain peut nourrir jusqu’à 6 personnes.

La sève laiteuse de l’arbre du fruit à pain accélère la guérison d’une plaie. Le fruit à pain est également efficace pour guérir toute forme de brulure de la peau. On utilise la décoction de racine d’arbre à pain pour traiter l’asthme, les troubles gastro-intestinaux ainsi que les maux dentaires.

Rajoutez un peu de piquant dans vos plats de cari, mettez sur vos tables du piment la pâte pour relever son goût. Ci-après une recette facile, à la portée de tous les budgets et réalisables en quelques instants.

 

Piment rouge

Ingrédients :

-  des piments rouges,

-  des piments verts,

-  un morceau de gingembre,

-  2 zestes de combava,

-  du sel,

-  de l’huile,

-  du vinaigre

 


Préparation

Tranchez les piments rouges et verts, non épépinés, et mettez-les dans un robot culinaire.

Rajoutez-y le gingembre, les zestes de combava jusqu’à obtention d’une pâte crémeuse.

Pour la sauce vinaigrette, mélanger l’huile, le vinaigre et le sel. Versez la sauce dans la préparation mixée.

Conservez dans un bocal sec.

 

Le saviez-vous ?

Le piment, un incontournable de la cuisine réunionnaise, s’avère aussi être un excellent atout pour la santé. Grâce à la capsaïde qu’il renferme, le piment traite la grippe et le rhume. Le piment est également recommandé aux personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. Le piment contribuerait à la réduction du taux de cholestérol dans le sang.

La cuisine créole n’est pas seulement connue pour ses nombreuses épices. Au-delà des épices qui font le renom de la cuisine réunionnaise, il y a également les brèdes cuisinées en rougailles, en bouillon ou en fricassées, avec du riz.

 

Chou de Chine

Il existe de nombreuses variétés de brèdes à la Réunion pour ne parler que des brèdes cresson (feuilles comestibles du liseron d’eau), des brèdes manioc (feuille de manioc), des brèdes morelles ou brède martin, des brèdes chouchou, des brèdes petsaï (chou de Chine), des brèdes épinards, des brèdes songe ou encore des brèdes mafanes connues pour ses vertus thérapeutiques et ses actifs cosmétiques.

Au-delà de leur saveur, il faut également savoir que les brèdes sont surtout appréciées par les Réunionnais pour leurs vertus thérapeutiques. En voici quelques-unes.

 

Les vertus des brèdes

  • En aliment diurétique, les brèdes contribuent à l’augmentation de la sécrétion urinaire et sont excellentes pour le traitement de l’hypertension artérielle.
  • Les brèdes possèdent une forte teneur en vitamines A, B (notamment B6, B9 et B12 indispensables dans la prévention de maladies cardio-vasculaires) et C ainsi qu’en minéraux (fer, phosphore, calcium, sodium et potassium).
  • Les brèdes conviennent en outre à ceux qui suivent un régime amincissant puisqu’elles contiennent essentiellement de l’eau et apportent très peu de calories.
  • Par ailleurs, les brèdes apaisent les maux d’estomac engendrés par une cuisine trop grasse et épicée.
  • Chaque variété étant différente, chacune d’elles possède également ses bienfaits particuliers. Les brèdes morelles, par exemple, vous aident à guérir vos problèmes d’insomnie. Les brèdes lastron conviennent en outre aux mères qui allaitent puisqu’elles favorisent la montée de lait.